Apicultura Wiki
Advertisement
                                == INDICE ==  Regresar página principal


  • Illustrations de Mémoires pour servir à l'histoire des insectes, t.III] [Image fixe numérisée]. Tome 3, Histoire des vers mineurs des feuilles, des teignes, des fausses teignes, des pucerons, des ennemis des pucerons, des faux pucerons et l'histoire des galles des plantes et de leurs insectes. Simonneau, Cl. Lucas, dess. et grav.; René Antoine Ferchault de Réaumur, aut. du texte.
  • Museum National d'Histoire Naturelle. Dans Mémoires pour servir à l'histoire des insectes, t.III". Réaumur, aut. du texte, Paris, Imprimerie royale, 1737. L'ouvrage contient 48 planches n. et b. . Paris. Muséum National d'Histoire Naturelle (Bibliothèque).
  • Paris: Imprimerie royale, 1737.

Libro completo[]

Véase también[]

Se trata de 49 láminas que son presentadas a continuación:

Láminas[]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/01.jpg

1: Page de titre. [Cote :14894] [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/02.jpg

2: Bandeau p. 1 : Mémoires pour servir à l'histoire des insectes... / Simonneau sculp. [Cote :14895] [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/03.jpg

3: Pl. 1 dépl. p. 40. Fig. 1 : feuille de laiteron, dans laquelle des vers mineurs en galerie ont travaillé. Fig. 2 : celle d'une petite mouche à deux ailes, dans laquelle le ver mineur des feuilles de laiteron se transforme. Fig. 3 : feuille de pom [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/04.jpg

4: Pl. 2 dépl. p. 40. Fig. 1 : feuille de rosier dans laquelle une galerie a été creusée. Fig. 2 : la chenille qui mine en grand les feuilles de rosier, grossie à la loupe. Fig. 3 : la même chenille vue par dessous. Fig. 4 : celle de la partie an [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/05.jpg

5: Pl. 3 dépl. p 40. Fig. 1 : feuille de chêne minée en grand en deux endroits. Fig. 2 : portion de feuille qui avait été minée comme la feuille de la fig. 1. Fig. 3 : celle du papillon qui sort de la crisalide de la fig. 2. Fig. 4 et 5 : représ [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/06.jpg

6: Pl. 4 dépl. p. 40. Fig. 1 : chenille mineuse de l'orme femelle, et qui plisse la peau qui couvre l'endroit miné. Elle est grossie à la loupe. Fig. 2 : celle de la chenille précédente, de grandeur naturelle. Fig. 3 : feuille d'orme femelle qui a [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/07.jpg

7: Pl. 5 dépl. p 66. Fig. 1 : fourreau de teigne, représenté de grandeur naturelle. Fig. 2 : même fourreau, plus grand que nature. Fig. 3 : fourreau de grandeur naturelle, dont la teigne est sortie en partie, soit pour marcher, soit pour chercher d [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/08.jpg

8: Pl. 6 dépl. p. 66. Fig. 1 et 2 : deux teignes plus grandes que nature, en partie hors de leurs fourreaux, et occupées à ronger deux morceaux de drap. Fig. 3 : fourreau attaché par un bout dans une position verticale, par une teigne. Fig. 4 et 5 [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/09.jpg

9: Pl. 7 dépl. p. 142. Fig. 1 : feuille de chêne vue par dessous. Fig. 2 et 3 : fourreau vus à la loupe. Fig. 4, 5 et 6 : papillon dans lequel se transforme la teigne de la fig. 1, de grandeur naturelle 4 et 5, et grossi fig. 6. Fig. 7 : dessous d'u [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/10.jpg

10: Pl. 8 dépl. p 142. Fig. 1, 2 et 3 : fourreaux de teigne d'orme plus grand que nature, et vus dans des sens différents. Fig. 4 : fourreau des mêmes teignes, un peu plus grand. Fig. 5 et 6 : deux teignes sorties en partie de leurs fourreaux. Fig. 7 [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/11.jpg

11: Pl. 9 dépl. p 142. Fig. 1 : teigne de feuilles d'orme de grandeur naturelle. Fig. 2 : teigne de la fig. précédente, grossie au microscope. Fig. 3 : fourreau de teigne de feuille d'orme, vu avec une forte loupe. Fig. 4 : morceau de feuille très g [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/12.jpg

12: Pl. 10 dépl. p. 142. Fig. 1 : fourreau de teigne de l'eupatoire vu de côté et par dessus, de grandeur naturelle. Fig. 2 : fourreau de la fig. 1, vue de côté et par dessous. Fig. 3 : par dessous le fourreau des fig. précédentes. Fig. 4 : en gr [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/13.jpg

13: Pl. 11 dépl. p 204. Fig. 1 : branche d'ashagale avec ses feuilles ; deux teignes attachées sur ses feuilles. Fig. 2 : fourreau à falbalas beaucoup plus grand que nature. Fig. 3 : le même fourreau de la fig. 2 grossi, mais dans une position diff [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/14.jpg

14: Pl. 12 dépl. p 204. Fig. 1 : fourreau d'une teigne aquatique. Fig. 2 : autre fourreau de teigne aquatique. Fig. 3 : partie antérieure d'une teigne dont le fourreau de soie est à l'intérieur d'une tige de roseaux. Fig. 4 : fourreau d'une teigne, [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/15.jpg

15: Pl. 13 dépl. p 204. Fig. 1 : en grand partie antérieur de la teigne aquatique des fig. 11 et 12 pl. 12. Fig. 2 : fourreau construit autrement. Fig.; 3 : bout du fourreau de la fig. 2 en grand pour mieux montrer la structure de la grille. Fig. 4 : [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/16.jpg

16: Pl. 14 dépl. p 204. Fig. 1 : feuille de chêne sur laquelle est attaché un des plus grands fourreaux que les teignes aquatiques observées. Fig. 2 : teigne qui se loge dans les fourreaux tels que celui de la fig. 1. Fig. 3 : devant de la tête de [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/17.jpg

17: Pl. 15 dépl. p 204. Fig. 1 : morceau de pierre sur lequel sont attachées plusieurs de ces teignes qui font entrer des grains de pierre dans la composition des fourreaux. Fig. 2 : en grand une teigne en dehors de son fourreau, comme quand elle marc [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/18.jpg

18: Pl. 16 dépl. p. 218. Fig. 1 : feuille de chêne, sur laquelle est attaché un de ces fourreaux de teignes. Fig. 2 et 3 : fourreau de la fig. 1 grossi. Fig. 4 et 5 : papillon d'une teigne à fourreau en crosse, de grandeur naturelle fig. 4, grossi f [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/19.jpg

19: Pl. 17 dépl. p 244. Fig. 1 : scarabée des lis, de grandeur naturelle, vu par dessus. Fig. 2 : scarabée de la fig. 1, grossi à la loupe. Fig. 3 : dessous d'une feuille de lis contre laquelle sont attachés des tas d'oeufs du scarabée. Fig. 4, 5, [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/20.jpg

20: Pl. 18 dépl. p 244. Fig. 1 : portion de feuille d'artichaut avec deux de ces teignes ou vers couverts d'excréments. Fig. 2 : teigne grossie comme la précédente et dont la couverture est appliquée sur le corps et ne laisse voir que la tête, les [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/21.jpg

21: Pl. 19 dépl. p 280. Morceau d'un gâteau de cire, ou d'un gâteau de cellules d'abeilles, maltraité par les teignes. Fig. 2 et 3 : celles d'une fausse teigne de la petite espèce, vue de côté. Fig. 4 : une coque que la fausse teigne de la fig. p [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/22.jpg

22: Pl. 20 dépl. p 280. Fig. 1 : morceau de drap sur lequel une fausse teigne a établi son domicile. Fig. 2 et 3 : papillon de la fausse teigne du drap, vu dans deux sens différents. Fig.; 4 : par dessous et en grand le papillon des fig. précédente [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/23.jpg

23: Pl. 21 dépl. p.350. Puceron non ailé du rosier, grossi au microscope, et vu par dessus et de côté. Fig. 2 : par dessous le puceron de la fig. précédente. Fig. 3 : très en grand, celle d'une des cornes ou tuyaux. Fig. 4 : puceron ailé du rosi [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/24.jpg

24: Pl. 22 dépl. p. 350. Fig. 1 : branche de saule dont la partie, couverte de pucerons qui la sucent. Fig. 2 : un des pucerons de la fig. précédente, grossi à la loupe, d'un vert brun et tacheté de points blancs ; ses cornes sont rouges. Fig. 3 : [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/25.jpg

25: Pl. 23 dépl. p 350. Fig. 1 : touffe de feuilles de tilleul qui doit sa forme aux pucerons de cet arbre. Fig. 2 : branche telle que celle de la fig. 1, mais dépouillée des feuilles qui y formaient la touffe, et qui cachaient les endroits où les p [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/26.jpg

26: Pl. 24 dépl. p 350. Fig. 1 : petite branche de poirier, dont les deux feuilles ont été roulées par les pucerons. Fig. 2 : puceron mère non ailée, en très grand, des feuilles de poirier. Fig. 3 : puceron de la fig. précédente dont l'accouche [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/27.jpg

27: Pl. 25 dépl. p 350. Fig. 1 : branche d'une espèce de térébinthe appelé aux environs d'Avignon l'arbre aux mouches. Fig. 2 et 3 : partie d'une galle en croissant de la fig. 1 qui a été cassée en deux. Fig. 4 : feuille d'orme, sur laquelle est [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/28.jpg

28: Pl. 26 dépl. p 350. Fig. 1 et 2 : les dessous de trois feuilles de hêtre qui ont des pucerons couverts du plus long duvet cotonneux. Fig. 2 : puceron ailé des feuilles de hêtre de la fig. précédente. Fig. 3 : puceron non ailé, qu'on a dépoui [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/29.jpg

29: Pl. 27 dépl. p 350. Fig. 1 et 2 : le dessous de deux feuilles de peuplier qui, sur leur dessus, ont deux galles. Fig. 3 : puceron non ailé qui habite les cavités des galles précédentes. Fig. 4 : puceron de la fig. 3 grossi à la loupe. Fig. 5 : [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/30.jpg

30: Pl. 28 dépl. p 350. Fig. 1 : feuille de peuplier, autour du pédicule de laquelle est une de ces galles tournées en spirale, et qui s'ouvrent comme une boite, dans lesquelles vivent des pucerons. Fig. 2 : une feuille de peuplier sur le pédicule d [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/31.jpg

31: Pl. 29 dépl. p 362. Fig. 1 : branche de buis, terminée par des feuilles qui forment ensemble une espèce de boule, qui donne des logements à des faux pucerons. Fig. 2 : boule de feuilles autour de laquelle on a ôté les feuilles plates qui la ca [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/32.jpg

32: Pl. 30 dépl. p. 412. Fig. 1 : ver placé sur un morceau de branche de sureau couvert en partie de pucerons. Fig. 2 : un autre ver qui se trouve presque entouré de pucerons, des feuilles de prunier. Fig. 3 : ver mangeur de pucerons. Fig. 4 : le mê [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/33.jpg

33: Pl. 31 dépl. p 412. Fig. 1 : coque de ver mangeur de pucerons, tel que ceux des fig. 6, 7, 13 et 14 pl. 30 vue de côté. Fig. 2, 3, 4 et 5 en diffèrents points de vue, une coque de ver mangeur de pucerons, plus grosse que nature. Fig. 5 : deux es [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/34.jpg

34: Pl. 32 dépl. p 412. Fig. 1 : bout de branche de prunier, sur lequel des mouches du lion des pucerons ont attaché leurs oeufs. Fig. 2 : oeuf de la mouche du lion des pucerons, grossi à la loupe. Fig. 3 et 4 : celles d'un lion des pucerons, grossi [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/35.jpg

35: Pl. 33 dépl. p 412. Fig. 1 : beaucoup plus grande que nature une aile supérieure d'une mouche du petit lion d'une des espèces les plus communes avec des ailes extrêmement transparentes. Fig. 2 : mouche du petit lion qui a ses ailes écartées le [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/36.jpg

36: Pl. 34 dépl. p 532. Fig. 1 : branche de camédrys. Fig. 2 : nymphe de la punaise du camédrys. Fig. 3 : punaise du camédrys. Fig. 4 : punaise précédente grandeur nature. Fig. 5 et 6 : partie antérieure de la punaise du camédrys du côté du ve [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/37.jpg

37: Pl. 35, dépl. p 532. Fig. 1 : branche de genêt avec des galles hérissées formées par des feuilles devenues monstrueuses. Fig. 2 : une galle grossie entre deux feuilles. Fig. 3 et 4 : feuilles de chêne avec des galles vues par dessous. Fig. 5 : [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/38.jpg

38: Pl. 36, dépl. p 532. Fig. 1 : branche de ronce chargée de galles. Fig. 2 : portion de la tige précédente coupée parallèlement à la longueur avec une galle placée d'un seul côté. Fig. 3 : coupe transversale de la galle de la fig. 1 sur deux [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/39.jpg

39 : Pl. 37, dépl. p 532. Fig. 1 : feuille de saule vue par dessous avec deux galles. Fig. 2 et 3 : fausse chenille à 20 jambes à tête noire qui loge dans les galles précédentes (Fig. 3 : grossie à la loupe). Fig. 4 : feuille de saule vue par dess [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/40.jpg

40: Pl. 38, dépl. p 532. Fig. 1 : tige de viorne avec deux feuilles avec des galles. Fig. 2 et 3 : ver qui se métamorphose en scarabée dans les galles de viorne. Fig. 4 : feuille de tilleul avec des galles ligneuses. Fig. 5 : galle ligneuse du tilleu [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/41.jpg

41: Pl. 39 dépl. p 532. Fig. 1 : galle en forme de noix de muscade qui croit sur une espèce de la limonium, envoyé d'Egypte par M. Granger. Fig. 2 : galle du limonium ouverte et contenant une coque de soie tissée par la chenille qui a créé la gall [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/42.jpg

42: Pl. 40, dépl. p 532. Fig. 1 et 2 : feuilles chargées de grappes de galles sur les chatons du chêne. Fig. 3 : coupe d'une des galles précédentes. Fig. 4 et 5 : nymphe de la cavité des galles, grandeur nature et grossie. Fig. 6 : mouche d'une de [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/43.jpg

43: Pl. 41 dépl. p 532. Fig. 1, 2, 3 et 4 : une des galles "en pomme' du chêne droite, renversée, coupée selon la longueur et coupée transversalement, respectivement. Fig. 5 et 6 : une des mouches des galles précédentes grossie vue par dessus et [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/44.jpg

44: Pl. 42, dépl. p 532. Fig. 1 : tige de lierre terrestre chargée de galles. Fig. 2 et 3 : coupe transversale d'une galle avec ses deux parties et la même galle avec une coupe qui croise perpendiculairement la première. Fig. 4 et 5 : ver qui occupe [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/45.jpg

45: Pl. 43 dépl. p. 532. Fig. 1 : rejeton de chêne avec des bourgeons. Fig. 2 : bouton "b" de la figure précédente avec un trou d'envol d'une mouche. Fig. 3 : bouton précédent avec une galle ouverte habitée par une mouche. Fig. 4 : mouche de la g [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/46.jpg

46: Pl. 44 dépl. p 532. fig. 1 : branche de chardon hémorroïdal. Fig. 2 : coupe d'une galle du chardon hémorroïdal. Fig. 3 et 4 : ver des galles précédentes grandeur nature et grossi (les figs de la mouche dans laquelle le ver se transforme se tr [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/47.jpg

47: Pl. 45, dépl. p 532. Fig. 1 : coupe d'une galle ligneuse "en groseille" de la pl. 35 fig. 2 et 3 : ver d'une galle ligneuse "en groseille" grandeur naturelle et grossi. Fig. 4 : ver de l'espèce du précédent mais peut être de diffèrent sexe, gr [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/48.jpg

48: Pl. 46 dépl. p 532. Fig. 1 : grappe des galles du cynorrhodon. Fig. 2 et 3 : portion de la grappe de la fig. précédente. Fig. 4 : une grosse galle du cynorrhodon hérissée d'épines. Fig. 5, 6 et 7 : mouche femelle des galles en grappes du rosie [Image fixe numérisée]

http://www.culturaapicola.com.ar/fotos/Reaumur/49.jpg

49: Pl. 47 dépl. p 532. Fig. 1 : branche de rosier sauvage avec une galle chevelue. Fig. 2 et 3 : détails d'une partie et d'une fibre de la galle précédente. Fig. 4 : coupe transversale de la galle de la fig. précédente. Fig. 5, 6, 7 et 8 : ver de [Image fixe numérisée]

Advertisement