FANDOM


Francis Louis Nompar de Caumont de Laporte, o Francis Castelnau; conde de Castelnau, (25 de diciembre de 1810 – 4 de febrero de 1880) (Algunas fuentes dan su año de nacimiento el 1812), es un explorador y un naturalista francés nacido el 25 de diciembre de 1810 en Londres y muerto el 4 de febrero de 1880 en Melbourne, Australia.

Estudió Ciencias Naturales en París. Conduce la expedición de 1837 a 1841 realizada a América del Norte para estudiar los lagos canadienses, los Estados Unidos de América y México.

...Depuis que j’ai quitté la France, j’ai parcouru une portion considérable de l’Amérique du Nord. L’automne et l’hiver derniers ont été employés à parcourir la Pensylvanie [sic], la Floride et l’Alabama...
Revenu à New-York au printemps, j’en suis reparti au mois de juin, pour une excursion au N.-O. sur les grands lacs ; j’ai fait le tour des lacs Michigan et Huron [...] Vous connaissez ma passion pour cette science [la géographie] qui m’a fait quitter mon pays et ma famille...
Lettre du 21 septembre 1838 à Charles Athanase Walckenaer (1771-1852).

De 1843 a 1847, conduce la expedición que conjuntamente con otros personajes dos botánicos y un taxidermista cruzó América del Sur de Perú a Brasil, siguiendo el Amazona y los sistemas del Río de La Plata. Uno de los botánicos era Hugh d’Algernon Weddell (1819-1877). Publicó su libro titulado: Expédition dans les parties centrales de l'Amérique du Sud, de Rio de Janeiro à Lima, et de Lima au Para: exécutée par ordre du gouvernement Français pendant les années 1843 à 1847. Paris: P. Bertrand, 1850-1857 online-Ansicht. A través de Sudamérica, de Perú a Brasil.

Après bien des fatigues et bien des privations, nous sommes arrivés ici, au centre du Brésil, et à près de 400 lieues dans l’intérieur de ce vaste empire.
Partis de Rio de Janeiro, nous avons traversé la Serra d’Estrella, qui est une des branches des monts Organs ; puis, entrant dans la province des mines, nous nous sommes dirigés sur Barbacena, où nous avons fait des séries d’observations magnétiques, ensuite nous avons atteint Ouro-Préto, la capitale de la province et le centre de la région aurifère [...].
La saison des grandes pluies ne nous permettant pas de continuer en ce moment notre voyage vers l’ouest, nous allons faire une grande expédition sur la rivière des Tocantins. Mon intention est d’entreprendre une chose qui n’a pas encore été faite, de descendre cette rivière, et de revenir à Goyaz en remontant l’Araguay.
Lettre du 22 mars 1844 à Edmé François Jomard (1777-1862).
Il est peu de contrées qui se présentent à l’imagination avec autant de prestige que l’Amérique du Sud ; pendant que la partie septentrionale de ce continent perd chaque jour de son caractère primtif pour faire place aux merveilles de l’industrie moderne, la partie du Sud au contraire conserve encore aujourd’hui le cachet de la nature vierge : là point de chemins de fer ni de canaux, ni le plus souvent de routes quelconques, mais partout d’admirables forêts vierges, des fleuves dont l’étendue est sans bornes, des montagnes dont les cimes glacées se perdent au-dessus des nuages, des nations sauvages auxquelles le nom même de l’Europe est inconnu.
Dans l’Amérique du Nord l’homme civilisé empiète sans cesse sur la nature sauvage ; dans l’Amérique du Sud, au contraire, tout vous rappelle un lendemain de création, et dans ces solitudes sans bornes l’œuvres de Dieu déploie partout son admirable grandeur.
Notice sur l’expédition envoyée par le gouvernement français dans l’Amérique du Sud sous la direction de M. le comte de Castelnau (Bulletin de la Société de géographie, 1847, tome 8, n° 43-48).

Nommé consul de France à Bahia en 1848, puis, peu de temps après au Siam, fonction qu’il occupe jusqu’en 1862. Il arrive à Melbourne en 1862 et occupe les fonctions de consul de 1864 à sa mort.

El participó activamente en las actividades de la Sociedad de aclimatación de Victoria (Société d’acclimation de Victoria) (Australia) y en la Sociedad de Entomología de Nueva Gales del Sur (Société d’entomologie des Nouvelles-Galles du Sud). Sus mayores obras entomológicas son:

  • Études entomologiques, ou Description d'insectes nouveaux et observations sur leur synonymie (Méquignon-Marvis père et fils, Paris, 1834).
  • Avec Hippolyte Louis Gory (1852-?) Histoire naturelle et iconographie des insectes coléoptères, publiée par monographies séparées, quatre monographies dont la première semble être la seule signée par Laporte (quatre tomes et sept volumes, P. Duménil, Paris, 1837-1841).
  • Traité élémentaire d'entomologie (Terzuolo, Paris, 1839).
  • Histoire naturelle des annélides contenue dans l’Histoire naturelle des Crustacés, des Arachnides et des Myriapodes d’Hippolyte Lucas (1814-1899) (Société bibliophile, Paris, 1850).
  • Histoire naturelle des insectes coléoptères... avec une introduction renfermant l'anatomie et la physiologie des animaux articulés, l’introduction est de Gaspard Auguste Brullé (1809-1873) (F. Duménil, Paris, 1840, réédité en 1850).

Libros del autor en www.culturaapicola.com.ar Editar

  1. Francis Castelnau, Paul Gervais, Hugues Algernon Weddell, Marc Athanase Parfait Oeillet des Murs, Alphonse Guichenot, H. Hupé, A. Victor Eugène Hulot d'Osery, Pierre Hippolyte Lucas. (1850). Expédition dans les parties centrales de l'Amérique du Sud: de Rio de Janeiro à Lima, et de Lima. 1850. Each part, except ptie. 1, Histoire du voyage, has also special t.-p., with date in some casesdiffering from that of general t.-p. Tomo 1 (1850) PDF 12.796 Kb.; Tomo 2 (1851) PDF ; Tomo3 (1851) PDF 16.705 Kb.; Tomo 4 (1851) PDF 14.921 Kb.; Tomo 5 (1851) PDF 15.137 Kb.; Tomo 6 (1851) PDF 13.683 Kb.
  1. Francis Castelnau. (1851). Renseignements sur l'Afrique centrale. PDF 1.409 Kb.

Libros publicados del autor Editar

  1. Francis Castelnau, comte de Brullé, M.; Charles Émile Blanchard. Editorial: Paris, Société bibliophile, 1840. Histoire naturelle des insects ...
  2. Francis Castelnau, comte de Brullé, M.; Charles Émile Blanchard. Histoire naturelle des insectes. Editorial: Paris : Dumênil, 1840.
  3. Vues et souvenirs de l'Amerique du Nord. – Paris : Arthus Bertrand, 1842
  4. Expédition dans les parties centrales de l'Amérique du Sud, de Rio de Janeiro à Lima, et de Lima au Para : exécutée par ordre du gouvernement Français pendant les années 1843 à 1847. Paris: P. Bertrand, 1850-1857 online-Ansicht
    1. Histoire du voyage (6 Bände)
    2. Vues et Scènes recueillies pendant l'expédition dans les parties centrales de l'Amerique du Sud
    3. Antiquités des Incas et autres peuples anciens, recueillies pendant l'expédition dans les parties centrales de l'Amerique du Sud
    4. Itinéraires et coupe géologiques à travers le continent de l' Amerique du Sud
    5. Géographie des parties centrales de l' Amerique du Sud, et particulièrement de l'Équateur au Tropique du Capricorne
    6. [Botanique], Choris Andina, essai d'une flore de la région alpine des Cordillères de l'Amérique du Sud (von Hughes Algernon Weddell, 2 Bände)
    7. [Zoologie], Animaux nouveaux ou rares recueillis pendant l'expédition dans les parties centrales de l' Amérique du Sud (3 Bände)
    1. Anatomie (von Paul Gervais), Mammifères (von P. Gervais), Oiseaux (von M. Desmurs)
    2. Poissons (von Castelnau), Reptiles von Guichenot)
    3. Entomologie (von H.Lucas), Mollusques (von H. Hupé), Myriapodes et scorpions (von P. Gervais)
El contenido de la comunidad está disponible bajo CC-BY-SA a menos que se indique lo contrario.